Elections Sénatoriales : Le CEP confirme la mise à l’écart de Fanmi Lavalas - América Latina en Movimiento
ALAI, América Latina en Movimiento

2009-02-17

Haiti

Elections Sénatoriales : Le CEP confirme la mise à l’écart de Fanmi Lavalas

AlterPresse
Clasificado en: Politica, Elecciones,
Disponible en:   Français       


L'organisation politique Fanmi Lavalas (le parti de Jean-Bertrand Aristide) est définitivement écarté par le Conseil Électoral Provisoire (CEP) des prochaines compétitions sénatoriales partielles du 19 avril 2009, selon la liste officielle publiée dans la soirée du 16 février.

Tous les candidats lavalas ont, une fois de plus, été rejetés, alors que des parlementaires De ce parti avait soumis le même jour une liste de 12 candidats devant représenter l'organisation à ces sénatoriales.

La démarche de ces parlementaires, conduit par le Sénateur Yvon Buissereth, faisait suite à une décision du Conseil d'accorder un nouveau sursis de 72 heures à certains candidats, dont ceux de Fanmi Lavalas, pour se conformer aux exigences de la loi électorale de juillet 2008.

Le Cep avait exigé que la liste lavalas porte « la signature du représentant dûment mandaté de ladite organisation ».

La démarche des parlementaires lavalas, appuyés par d'autres cadres du parti, a été contestée par Maryse Narcisse qui se présente comme la porte-parole de l'ex président Jean-Bertrand Aristide, représentant national inamovible de Fanmi Lavalas.

Narcisse a même fait sortir un communiqué, en date du 15 février, dans lequel Elle déclare que Jean-Bertrand Aristide considère la réalisation de ces élections comme le « prolongement du coup d'état » (en référence au vaste mouvement ayant conduit à la chute du régime le 29 février 2004).

« Alors que les partisans du Coup d'Etat du 29 février 2004 occupent aujourd'hui encore les espaces du pouvoir, et représentent aussi le pays à l'extérieur, les victimes de ce coup d'état sont aujourd'hui ceux et celles exclues du processus électoral et démocratique », lit-on dans ce communiqué.

Avec la nouvelle liste publiée par le Cep, 78 candidats seront dans la course pour les 12 sièges vacants au niveau du Sénat, dont 10 pour renouveler un tiers du Sénat et les deux autres pour remplacer les Sénateurs Rudolph Henri Boulos (écarté par ses paires pour double nationalité) et Noël Emmanuel Limage (décédé en janvier 2007 dans un accident de la circulation).



http://alainet.org/active/29039




[Página de búsquedas]  [Página principal]  [Main Page]  [Regresar]
Quienes somos | Área Mujeres | Minga Informativa de Movimientos Sociales